Adopter un Chat : Voici les 10 choses auxquelles penser ! - Animojo

Vous vous sentez prêt à adopter un chat ? C'est une bonne nouvelle. Ce bout de chou aura la chance d'avoir une famille… de vous avoir. Mais, avant d'amener votre chat à la maison, rassurez-vous que tout est prêt pour l'accueillir.

En effet, votre chat ne dormira pas sur vos canapés et ne mangera pas dans la même vaisselle que vous. Et s'il tombe malade ?

Nous avons donc dressé cette check-list sur l'adoption d’un chat qui pourra vous informer davantage sur le sujet.

Vous souhaitez plutôt adopter un chien ? Pas de soucis, c'est par ici : Adopter un chien : Voici la check-list 

 

Ce qu'il faut savoir avant d'adopter un chat

Adopter un chat, c'est être prêt à lui donner de l'amour, du temps et d'en prendre soin. Si vous êtes sûr que le chat est l'animal domestique qui vous convient alors allez-y. Mais avant, sachez que les chats contrairement aux chiens sont très indépendants. Ce sont des animaux affectueux qui apprécient le contact physique.

Faciles à dresser, ils raffolent des caresses et aiment être portés. L'avantage avec le chat c'est qu'il vous demande moins de temps, car il passe la plupart de son temps à dormir. En effet, les chats dorment environ 14 à 18h par jour et peuvent vivre jusqu'à 20 ans. C'est donc une grande partie de votre vie que vous choisirez de partager avec cet ami tendre et fidèle.

Si vous adoptez un chaton, vous devrez lui apprendre les bonnes manières et l'éduquer. Il en est de même pour les chats adultes.

Tous les chats sont beaux. Si les poils roux, blanc ou même long font partie de vos critères, vous pouvez en choisir un sur cette base. Mais chaque chat mérite un foyer. Si vous décidez de prendre un chat au refuge, faites tout pour le rendre heureux. Faites de votre chat un réconfort et soyez-en un pour lui.

Adopter un chat - Animojo.fr

Comment prendre soin d'un chat adopté ? 

Votre chat sera sûrement le plus mignon de tous les chats, c'est sans doute ce qui vous fera craquer. Mais n'oubliez pas, ce n'est pas une peluche, c'est un animal vivant, qui nécessite qu'on prenne soin de lui. Vous ne devrez pas l'abandonner après quelques années, sinon, ne vous aventurez pas dans l’adoption d’un chat.

S'occuper d'un chat, c'est aussi être responsable de tout dommage qu’il pourrait causer.

La liste des tâches (to do list) suivante vous aidera à mieux vous préparer à assumer vos prochaines responsabilités.

 

1) Veillez à l’hygiène de votre chat

Pour garder votre chat propre, vous devez vous assurer :

  • Qu’il soit propre en permanence de façon générale. Sachez également qu'un chat propre vous facilitera la vie plus qu'un chat malodorant. Vous pourrez donc facilement le caresser, le prendre dans vos bras et lui faire des câlins. Il se sentira plus à l’aise.
  • Que vous ayez à votre disposition la litière et la pelle. Si vous venez d'adopter un nouveau chat, c'est à vous de lui montrer où faire ses besoins. Après deux semaines, il aura créé ses repères. Vous devez donc vider le bac à litière en moyenne tous les jours car il ne reviendra pas si les parties souillées de la litière ne sont pas enlevées. Vous pourrez par contre faire le nettoyage complet 1 à 2 fois par semaine.

 

2) Veillez au transport de votre futur chat 

Prendre soin de son chat, commence à partir du moment où vous allez le récupérer chez l'éleveur. Vous devez prévoir une caisse de transport pour chat, afin que celui-ci ne soit pas paniqué quand vous conduirez. Cette même caisse sera utilisée pour tous vos déplacements en voiture.

En achetant la cage de transport de votre chat, vous pouvez équiper ce dernier d'un coussin avec la même taille. Vous pouvez opter pour une housse imperméable ou choisir un coussin rembourré en coton biologique et déhoussable. Cet accessoire pour chat, doit donc être assez confortable. Il faut que votre petit nouveau de la famille se sente chouchouté dès le premier contact. Éviter alors d'affoler votre chat pendant le trajet.

 

3) Veillez au repas de votre chat.

Cela dépend de l'âge du chat que vous adoptez.

Si vous adoptez un chaton, il serait préférable de commencer par le lait si celui-ci n'est pas encore sevré.

Quoi qu'il en soit, l'alimentation de votre chat doit être adaptée à son âge et à ses besoins. Certains vétérinaires peuvent vous conseiller sur l'alimentation de votre chat.

En fonction des saisons, l'alimentation peut être sèche ou humide. Les croquettes pour chat et les sardines seront vos meilleurs alliés. Évitez cependant que votre chat ne soit trop gros ou trop maigre. Il suffit juste d'avoir un chat bien nourri et en bonne santé.

Vous aurez donc besoin de deux gamelles, une pour l'eau et l'autre pour la nourriture. Vous devrez aussi veiller à les garder propres après chaque repas. Vous pouvez cependant recouvrir votre sol d’un tapis pour gamelle afin d'éviter que votre chat n'en mette partout.

 

4) Couchage : où dormira votre chat?

Vous le savez sûrement, les chats dorment beaucoup, encore plus quand ils sont petits. Tout dépend de l'environnement dans lequel il grandit. Un chat d'intérieur dort plus qu'un chat qui vit dans une maison avec jardin. Par conséquent, prévoyez un espace de couchage pour votre félin.

Un coussin bien douillet fera l'affaire. Il faut tout de même qu'il soit adapté à la taille de votre chat. Un chat adopté passera le clair de son temps dans la maison et surtout dans son coin. Le temps pour lui de s'adapter à vous et de prendre ses repères dans la maison.

Les chats dorment certes beaucoup, mais ils se réveillent très tôt. Ne soyez donc pas surpris de le voir dans votre chambre à 4h, ou grattant la porte pour sortir faire ses besoins à 5h.

 

5) Sortie : chat d’intérieur ou pas?

Quand vous sortez avec votre chat, comment comptez-vous le transporter?

Votre chat aura-t-il la possibilité de sortir ou sera-t-il constamment enfermé à la maison ?

Si vous prévoyez le laisser sortir, installez une chatière par laquelle il pourra facilement passer. Mais, pensez également à ce qui pourrait lui arriver une fois à l'extérieur pendant que vous êtes au travail.

Si vous vivez dans un immeuble, comment fera-t-il pour remonter sans vous? Si par contre vous décidez de le garder enfermé, créez un espace détente pour votre chat. Comme un arbre à chat, un griffoir ou des jouets. Vous pouvez aussi l'amener se promener quelques fois. Il se sentira sûrement bien, grâce à l'air pur.

Analysez donc l'ampleur de la responsabilité d'adopter un chat. Pensez à vous, mais surtout à lui, car adopter un chat c'est lui proposer le bonheur.

 

6) En cas d’absence que comptez-vous faire ? Confiez votre chat !

En France, de plus en plus de chats sont abandonnés. Le nombre est plus croissant pendant les vacances d'été. En effet, que se passera-t-il si vous devez vous absenter plusieurs jours? Où ira votre chat ? Qui voudra de lui ? Comptez-vous le laisser au coin de la rue comme une vulgaire chaussette ? Sachez que les chats s'attachent à vous avec le temps tout comme vous à eux.

S'il arrive que vous alliez en vacances sans possibilités d'emmener votre chat, vous devez déjà penser à l’endroit où vous allez le laisser. Soyez rassuré, vous aurez la possibilité de le mettre en pension. Mais pour cela, ses vaccins doivent être à jour.

Le confiez à une connaissance ou à une amie qui accepte de le prendre chez elle est aussi une bonne option. Ou engager une personne qui passera le nourrir et en prendre soin pendant vos vacances. Vous pourrez donc choisir la solution optimale en fonction de vos moyens et de ce que vous jugerez bon pour votre chat,

 

7) En cas d’incidents causés par les chats ? Comment réagir ?

Les chats font parfois des bêtises ou peuvent être victimes d'accidents. Ils sont aussi souvent responsables de petits dégâts. Ils griffent vos fauteuils et vos chaussures, font pipi partout, peuvent renverser ou casser un vase. Vous devrez être tolérant. Il ne le fera pas uniquement chez vous, il peut le faire chez le voisin et ce sera à vous de le dédommager. Il peut mettre ses poils vraiment partout.

Très agile, vous le trouverez régulièrement dans votre panier à linge qu'il trouve sans doute plus confortable. Ce félin que vous choisissez d'amener chez vous peut griffer ou attaquer quand il se sent en danger. C'est donc à vous de le protéger, contre les accidents domestiques et contre les jeux dangereux. Vous devrez prendre soin de votre chat comme d'un petit enfant sans oublier qu'il n'en est pas un. Vous devrez apprendre à le comprendre et à le rassurer quand il a peur.

 

8) Les jeux pour chat. Comment pouvez-vous divertir votre chat ?

Les chats aiment bien jouer, ils adorent courir derrière un fil de laine ou une balle. Vous pourrez jouer avec votre chat quand vous rentrez le soir chez vous. Cependant, quand vous n’êtes pas à la maison votre chat a besoin de se défouler.

Vous pouvez acheter des jouets pour chat, comme des imitations de souris ou des balles. Vous pouvez aussi l’amener se balader et jouer dehors quelques fois. 

Les chatons quant à eux sont plus joueurs. Quand ils ne dorment pas, ils passent la plupart de leur temps à jouer ou à fouiner. Comment comptez-vous occuper votre chat ?

Vous devez déjà avoir une idée claire de la méthode à suivre pour y arriver.

 

9) Le budget pour chat: Comment ne pas être pris de court, financièrement ?

Prendre soin d’un chat demande en effet un certain budget. Pour sa nutrition, compter une dizaine d’euros toutes les semaines. De plus, l’achat du petit matériel tel que le collier avec son nom gravé et votre numéro, le nécessaire de couchage (coussin, housse, panier, etc.), le matériel d’hygiène sont des charges que vous devez être prêt à assumer.

On peut ajouter à cette liste les gamelles pour nourriture et eau, le matériel de toilette et même les frais imprévus. On pense notamment aux cas de maladies, aux accidents causés par votre chat. Comme le fait de devoir remplacer le pot de fleurs que votre chat a accidentellement cassé. Pensez également aux frais de gardiennage, aux cours de dressage si nécessaire. Si vous n’avez pas le temps, vous devrez également payer quelqu’un pour s’occuper de votre chat ou le promener.

Il est important de connaître et d’être préparé à tout cela. Ainsi, vous maîtriserez au mieux les dépenses liées à votre adoption.

 

10) Assurance chat: Avez-vous pris les mesures de protection ?

Adopter un chat, c'est aussi prévoir qu'il puisse tomber malade. Aller chez un vétérinaire peut vous coûter plusieurs centaines d’euros, voir, des milliers chaque mois. Comme la plupart des propriétaires de chat, vous pouvez vous faciliter la vie en souscrivant à une assurance chat pour votre compagnon.

 Cela vous évitera d’avoir des surprises désagréables. Le vétérinaire pourra se rassurer lors de ses consultations que votre chat va bien ou qu’il n’a aucune indigestion alimentaire.

Prendre soin de votre minet fait également partie de votre rôle de maître. De plus, votre chat doit prendre tous ses vaccins afin qu’il puisse être accepté dans une pension si vous vous absentez.

 Il en va également de votre propre sécurité. Sur le marché vous aurez le choix entre les différentes polices d’assurance pour chat et vous pourrez en choisir une, pas chère.

 

En conclusion

Pour ainsi dire, adopter un chat ne doit pas être le fruit d’un caprice. Cela entraîne de grandes responsabilités et de grands changements dans votre vie. Si vous habitez seul pour le moment, pensez sur le long terme. Que ferez-vous si votre compagnon ne supporte pas les chats ? Et s’il a déjà un animal de compagnie ? Quand vous commencerez à avoir des enfants, que se passera-t-il ? Après tout, les chats vivent entre 15 et 20 ans. Prenez le temps de bien y réfléchir. C’est une aventure pleine d’émotion qui s’annonce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *.